Les substituts au teck

Le teck c’est beau, mais :

pont1

De nos jours, la coupe sauvage est prohibée dans certains pays. Il existe cependant un trafic illégal très intense dans certaines zones de la Birmanie frontalières avec la Chine et la Thaïlande. La vente du teck constitue également la seconde ressource financière officielle du régime militaire dictatorial au pouvoir en Birmanie, avec 300 millions de dollars en 2004 (source Global Witness), ce qui représente plus de 10% de ses revenus. (source : Wikipedia)

Les substituts du Teck:

  • AFRORMOZIA (Assamela)
  • AZOBE *
  • BADI
  • CUMARU
  • DOUSSIE *
  • IPE (très lourd: densité 1.04!) *
  • IROKO **
  • MERBAU
  • NIANGON **
  • TATAJUBA

* Bois facile à trouver

** Bois très facile à trouver.

Tous ces bois présentent des caractéristiques de durabilité (durables à très durables) et d’imputrescibilité proches de celles du Teck.

Le reste est question d’esthétique (couleurs) et de… prix!

Il existe également des panneaux à base de bambou compressé, et même des mains courantes dans ce matériau (catalogue AD) qui présenterait des caractéristiques de durabilité exceptionnelles…

Pensez à partager ...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.