Saint Bonaventure – Hocco (1934)

Saint Bonaventure

Patrons : Yves Le Pecq – Emmanuel Descourt

A la Classique de Sciez en 2008

Le Hocco possède la carène du célèbre “Tumlare(n)” (dauphin) signée Knud H. Reimers, architecte suédois réputé qui dessina ce bateau en 1933 et dont Uffa Fox disait à l’époque : “Tumlaren is a very advanced type of cruiser, in fact, I should think she is the most advanced in the world (…) a delight to sail ….” . Une carène que Eric Tabarly lui-même appréciait beaucoup.

Invité à Genève en 1934, l’architecte dota son Tumlaren d’un plan de voilure plus important pour naviguer sur lac ; le Hocco était né !

Ce Hocco fut construit à Stockholm et importé en 1934 à Genève pour l’architecte Henry Minner sous le nom de « Aventure ». C’est un autre architecte genevois Jean-Marie Ellenberger qui, après l’avoir nommé « Saint Bonaventure », en tint la barre le plus longtemps (1963 – 1988) ; il en restaura les œuvres vives en 1985 au chantier du vieux port (Philippe Durr) à Versois. Le Hocco Z 2 navigua ainsi sur le Léman jusqu’en 1990, puis alla tirer quelques bords sur le lac de Neuchâtel jusqu’en 2005, date à laquelle trois admirateurs (Michel Ramey, Paul Loridant et Yves Le Pecq) en firent l’acquisition et l’importèrent en France.

Les principaux travaux de restauration entrepris alors pendant 18 mois par ses nouveaux propriétaires ont été : la pose d’un pont en petites lattes de niangon, la réfection complète du panneau avant dans son état d’origine et la réalisation d’une queue de malet en lamellé-collé pour l’ancrage des pataras.

Le St Bonaventure a retrouvé son élément le 27 avril 2007, à Thonon-les-Bains, qui est devenu son port d’attache. Chaque année, il participe avec bonheur à la Classique de Sciez.

Au cours de son existence, le « Hocco » Z 2 a connu quelques modifications attestées par des photos, dans son gréement, notamment. A l’origine, son mât ne portait ni pataras, ni hale-bas de bôme ; à une certaine époque, il eut même un mât métallique avec gréement en tête ! Il retrouva son gréement d’origine grâce à un nouveau mât en spruce chez Burkhalter à Yverdon en 1991.

Ses co-propriétaires actuels sont : Erwan et Yves Le Pecq & Emmanuel Descours.

Vous retrouverez l’histoire complète du Saint Bonaventure sur le site de l’Association AVAL et sur Picasa, un album photos de 1934 – 2014.

Références bibliographiques :

  • Yachting classique N° 13 (Hocco, Laureen-Belle) et N° 28 (Tumlare, Aibe)
  • Le Yacht du 4 décembre 1937 (Tumlare).

 

Propriétaires Hocco St Bonaventure

Liste des propriétaires successifs du St Bonaventure, retrouvés grâce aux recherches effectuées par Paul Minner.