Le mois de décembre à l’AVAL: Au taquet

Le mois de décembre à l’AVAL: Au taquet

Le froid et la brouillard de ces derniers jours n’empêchent pas de travailler (un peu) sur nos bateaux!

J’ai commencé il y a quelques temps à travailler sur mon gréement et ai entre-autres désaccastillé mon mât pour le revernir. Les taquets en nylon des années 60 sont bien fatigués, mais plutôt que d’en recommander une dizaine à 1€ pièce, j’ai préféré faire une petite entorse à la tradition et me lancer dans la fabrication d’une série en frêne. Après tout, à quoi bon se faciliter la vie? 

Les taquets originaux

Les taquets originaux

On commence tout d’abord par coller le gabarit à l’échelle sur une plaque de mdf de 2mm, et on le détoure grossièrement à la scie sauteuse:

Le gabarit original

Le gabarit original

On s’approche ensuite au plus près du trait de coupe, tout en s’assurant que les formes sont régulières et que le chant du mdf est à peu prés à angle droit (il va servir de guide pour fabriquer le gabarit final à la défonceuse).

On arrondit tout ça

On arrondit tout ça

Le rifloir est l’outil idéal pour ce genre de travail. C’est typiquement le type d’outil dont on peut tout à fait se passer, jusqu’au jour où l’on a eu un dans la main:

Mes outils de base

La prochaine étape est de reporter le tracé sur un gabarit un peu plus solide (et avec des fixations dignes de ce nom), étant donné que l’on va usiner les taquets dans un plateau de frêne de 27mm.

Une chute de sapin et une fraise à copier feront très bien l’affaire:

Le gabarit en sapin

Le gabarit en sapin

Une fois le gabarit en sapin solidement vissé sur le plateau de frêne, et le plus gros de la chute retiré à la scie, on peut détourer le taquer (toujours à la défonceuse):

Première passe

Première passe

Et voici le taquet brut. Temps nécéssaire pour en arriver là une fois le gabarit préparé: environ 10 min. Heureusement car une fois qu’on en a fait un c’est très tentant d’en faire des dizaines pour en mettre partout.

img_20161210_161335

On rabote tout ça à la bonne épaisseur:

On rabote à l'épaisseur

Quelques passes à la ponceuse à bande:

Ca s'arrondit

On ressort la trousse de rifloirs pour finir d’arrondir tout ça, quelques minutes de ponçage:

Avant finition

Et voilà, reste à fabriquer les autres et à appliquer la finition. Je pense à de l’huile de lin bouillie, probablement plus résistant à l’usure que le vernis pour ce genre d’applications, mais si quelqu’un a une autre suggestion je suis client!

Florent

Comment refaire la barre

Journée très agréable et instructive samedi dernier pour la formation lamellé collé.

Matinée théorique parsemée d’anecdotes, d’histoires des colles, de températures et de taux d’humidité, d’essences de bois de couleurs… passionnant le formateur…

Pause café-croissant dans les beaux ateliers chauffés de « Au Bonheur du Bois » alors que dehors c’est un déluge glacial !

Puis débit du bois avant de casser une bonne croûte avec les apprentis affûteur de l’autre formation.

L’après-midi passe à toute vitesse avec la mise en pratique pour une membrure, une barre et son stick.

belle journée.

Yannick

Matelotage – épissure oeil 3 torons

Notre noueur préféré, Yves, nous transmet quelques liens utiles pour réaliser nos prochains travaux d’hiver, en attendant l’atelier qu’il animera au sein de l’association :

Le Guide des épissures de Cousin (PDF)

Une vidéo pour la réalisation d’un œil épissé sur un bout 3 torons :

Une autre vidéo commentée par Jean-Louis Guéry, aussi pour la réalisation d’un œil épissé sur un bout 3 torons :

La Yole du Léman (suite)

J’ai bien avancé la restauration de la petite Yole qui avait bien failli être broyée lors du démontage du portique. Voici quelques photos des travaux réalisés.

La Yole du Léman

(Cliquez sur la photo pour ouvrir le PDF)

Reste à faire : les planchers, les bancs et l’accastillage.

Belle année à tous !

Restauration de mon Tideway

Voici un aperçu des travaux que j’ai effectués cette année sur mon Tideway.

Tideway

Il est arrivé en décembre dernier avec plusieurs problèmes structurels (plusieurs bordés et membrures cassés notamment), sur lesquels j’ai travaillé ces derniers mois.

Les trois articles suivants vous donneront un aperçu des premières étapes de la restauration :

Florent

Calcul de surface des voiles

Le calcul des surfaces de voiles fait l’objet de nombreuses publicationsCalcul de surfaces de voile sur le web, qu’Emmanuel a compilées pour nous proposer un outil de calcul simple et illustré dans le fichier Excel ci-joint.

Partant du calcul le plus simple (et probablement le plus inexact), celui de la surface de la grand voile assimilée à un triangle rectangle (il suffit de regarder un racer moderne pour douter !), le calcul des surfaces et de la géométrie du triangle avant est plus élaboré, puisqu’il tient compte :

  • des dimensions normalisées I, J, P, E, LP, …
  • de la quête du mat
  • de la présence ou non d’une estrope au point d’amure
  • et surtout, de l’âge du capitaine 🙂

L’allure générale du plan de voilure est calculée et affichée automatiquement, comme sur cette illustration.

A découvrir dans le Calcul des surfaces de voiles (fichier XLS)

Merci de vos retours et feed-backs.